FRAC CORSICA

DENATURE

Corti, du 04.04 au 30.05.1997



Glen Baxter, Michel Blazy, Jean-Marc Bustamante, Hubert Duprat, Jacques Fournel, Rodney Graham, Toni Grand, IFP, Ange Leccia, Jean-Jacques Leonetti, Eva Marisaldi, Paul McCarthy, OZONE, Vincent Shine, Jacques Vieille, Ian Wallace

DENATURE
Avec le FRAC Languedoc-Roussillon dans le cadre de "10 jours de l'art contemporain".
Commissariat, Anne Alessandri, Directrice du FRAC Corse

Hésitant à tester les effets de deux morceaux du même champignon, dont l'un fait grandir et l'autre rapetisser, Alice s'écrit : "Et maintenant, reste à savoir lequel est lequel"*.
Entre le naturel et l'artificiel les distances sont grandissantes ou minimes.
"Denature" se présente comme une intention de montrer des oeuvres qui empêchent toute adhésion naïve à ce monde ou au temps.
Les politiques d'achats des FRAC Languedoc-Roussillon et Corse ont fait une large part à la "nature". Les diversités de traitement d'un sujet aussi vaste que complexe ont permis cette approche critique.
Du particulier au monstrueux, le franchissement du seuil des genres (végétal, animal, humain) comme le détournement des fonctions ou du sens, ou encore l'intervention (même quand elle n'est qu'accompagnement) dans le processus naturel, provoquent le doute sur l'authenticité du monde réel.
La nature, sujet ou objet de sublimation, de perversion, d'ironie, de mélancolie, demeure le principal prétexte à l'appréhension critique de la connaissance et des nouvelles certitudes.
Les références à la mythologie classique ou moderne, les images défilantes (saisies) de la communication publicitaire, les inventions d'espèces zoologiques ou botaniques qui trouveraient leur justification dans l'histoire de la nature (plus fantastique qu'on ne saurait l'inventer), sans vouloir raconter une autre histoire, fabriquent une fiction concrète.
L'esprit de la Renaissance découvrait scientifiquement la nature en même temps que les artistes trouvaient les moyens de la représenter au plus juste, c'est-à-dire comme la manifestation de l'ordre hiérarchique qui situait l'homme au de centre de la création, dans un cadre résonnant de correspondances.
Aujourd'hui, il n'est plus possible à l'être humain d'entretenir cette certitude de domination. Les sciences qui ont élargi leurs champs d'investigation et de découverte interdisent toute sécurité d'un ordre établi et l'art conteste les limites d'un savoir condamné à des connaissances anthropomorphiques.
Anne Alessandri
Directrice du FRAC Corse


* Lewis Carroll, Alice au pays des merveilles.
 

           


Contacts




 

Contacts


Horaires

HORAIRES DE VISITE

Salles d'exposition du FRAC

DE FÉVRIER  À MAI ET DE SEPTEMBRE À DÉCEMBRE
Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h. Le samedi, de 14h à 17h. Entrée libre.

DE JUIN À SEPTEMBRE
Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 18h. Le samedi, de 14h à 18h. Entrée libre.