FRAC CORSICA

UNE COLLECTION POUR LA CORSE

Aiaicciu, Bastia, Bunifaziu, Corti, Mursiglia, A Penta di Casinca, Pigna, Portivechju. Huit sites, huit expositions



Commissariat Anne Alessandri

UNE COLLECTION POUR LA CORSE
Giovanni Anselmo, Richard Baquié, Tom Drahos, Pierre Filippi, Gloria Friedmann, Jacques Guidoni, Bertrand Lavier, José Lorenzi, Gabriel Micheletti, OZONE, Alexandre Périgot, Vito Acconci, Glen Baxter, Elie Cristiani, Bill Culbert, Jules-Bernard Filippi, Piotr Klemensiewicz, Olivier Mosset, Jean-Paul Pancrazi, Jean Torregrossa, James Turrell, Stephen Willats, Marthe Wery, Luciano Bartolini, Jean-Jacques Leonetti, David Nash, Giuseppe Penone, Seton Smith, Alighiero e Boetti, Hubert Alfonsi, Dominique Lacoste, Jean-Michel Petit, Marylène Negro, Pierre Rossignol, Sophie Calle, Ernest T., Paul-Armand Gette, Véronique Joumard, Annette Messager, Joseph Orsolini, Jean-Claude Ruggirello, Reiner Ruthenbeck, Patrick Tosani, Dennis Adams, Marie Bourget, François Bouillon, Jean-Marc Bustamante, Philippe Cazal, Elie Cristiani, Dominique Degli Esposti, Pietro Fortuna, Dan Flavin, Bernard Frize, Bertrand Lavier, Tania Mouraud, Jean-Paul Marcheschi, Jacques Vieille, Luc Deleu, Peter Fend, Dan Graham, Rodney Graham, Ange Leccia, Didier Trenet, Jeff Wall, Ian Wallace, IFP, Antonio Muntadas, Michelangelo Pistoletto, Remo Salvadori, Keith Sonnier, Philippe Thomas

Exceptionnellement, la collection du FRAC Corse quitte ses réserves de Corte pour se montrer dans sa quasi totalité à travers l'ensemble de l'ile.
Pourquoi ce "déballage" ? Comment s'est-il organisé ? Et quel sens lui donner ?
Il s'agit en premier lieu de montrer tout et surtout ce qui ne l'a jamais été pour une appréhension pratique et concrète de chaque oeuvre et de l'ensemble.
La nécessité de cette approche existait autant pour l'institution, qui doit réaliser absolument sa mission de diffusion, que pour le public qui aura la possibilité durant cinq semaines d'expérimenter ses émotions et ses réactions.
Cette occupation du territoire correspond à la réalité d'une situation d'attente et d'accueil et à la nature même de la Collection Régionale. Celle-ci s'est constituée depuis la création du FRAC Corse en 1986. Trois comités techniques ont été à l'origine des cinq périodes d'achats : 1987, 1988, 1989, 1991 et 1992. Interrompus à cette dernière date pour privilégier des actions de diffusion, les achats reprendront en 1996.
Pour une lecture la plus objective possible, la présentation des oeuvres s'effectue selon un découpage historique, par périodes d'achats. Les contraintes spatiales sont aussi intervenues dans la répartition topographique.
L'éventail de caractéristiques des lieux crée le rapport entre la création  contemporaine et divers aspects de la vie insulaire : du musée (Bastia) à l'atelier de l'artiste (A Penta di Casinca) en passant par les lieux patrimoniaux (le Couvent de Mursiglia, le Bastion de Portivechju) et les espaces mis à disposition par les collectivités (Aiacciu, Bunifaziu, Pigna).

Plus qu'une exposition, "Une collection pour la Corse" est un événement qui donnera à voir et à réfléchir. La Collection Régionale a été pensée et composée à partir d'une analyse de l'histoire récente de l'art (les vingt dernières années). Les choix se sont portés sur le Minimalisme, l'Arte Povera et le Conceptualisme.
Une appréciation et une vision large de la création contemporaine devaient diriger les autres choix vers les jeunes artistes qui, par leur sérieux, la rigueur et la lucidité de leur démarche, s'inscrivaient dans la continuité d'une histoire ou en écrivaient une nouvelle.
Dès les premiers moments de sa constitution, la Collection a eu pour axe principal les rapports art/nature en raison du caractère du pays. Plus ou moins en relation avec cette notion de nature et de paysage, s'est élaboré ce que l'on pourrait appeler un sous-ensemble autour du travail de la lumière.
En marge de ces lignes générales, les différentes personnalités des comités techniques ont défendu et promu des artistes dont les oeuvres correspondaient à des itinéraires plutôt personnels ou à des recherches en cours, le rôle d'expérimentation du FRAC n'écartant pas, au contraire, la prise de risques.
La production des artistes corses a été considérée par rapport à tous ces paramètres, chacun n'étant pas, cependant, retenu selon les mêmes critères.
C'est donc un ensemble de vecteur qui a décidé d'"Une Collection pour la Corse", unanimement considérée aujourd'hui comme de très haute qualité.
Anne Alessandri
Directrice du FRAC Corse

           


Contacts




 

Contacts

La Citadelle
20 250 Corti

tel 04 20 03 95 33
frac@ct-corse.fr

 

Horaires

HORAIRES DE VISITE

Salles d'exposition du FRAC

DE FÉVRIER  À MAI ET DE SEPTEMBRE À DÉCEMBRE
Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h. Le samedi, de 14h à 17h. Entrée libre.

DE JUIN À SEPTEMBRE
Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 18h. Le samedi, de 14h à 18h. Entrée libre.