FRAC CORSICA

WEEK END DES FRACS - 17 et 18 NOVEMBRE 2018

Week-end des FRAC 2018

Les 17 et 18 novembre 2018, les Fonds Régionaux d’Art Contemporain vous ouvrent leurs portes ! Pour cette troisième édition, les FRAC invitent des personnalités extérieures au monde de l’art à venir à votre rencontre .



Bande dessinée – 16 × 23 cm – 36 pages – couleur – Édition limitée © PLATFORM, WEFRAC 2018
Bande dessinée – 16 × 23 cm – 36 pages – couleur – Édition limitée © PLATFORM, WEFRAC 2018
Le FRAC Corsica vous propose :

SAM. 17 / 11
14h, Rencontre avec Patrizia Poli au Musée de Bastia et présentation des œuvres choisies par l’artiste dans la collection du FRAC Corse : Ana Jotta, Le Bonheur des Tristes (2008) et Marcos Avila Forero, Estenopeicas rurales – Family vivas – Cabuvaro (2015)

SAM. 17 / 11 ET DIM. 18 / 11
14h – 18h : Exposition en cours La condition humaine / La condizione umana : Simonetta Fadda
Du 20 / 10 / 2018 au 20 / 01 / 2019






Découvrez le programme complet sur : www.wefrac.fr

 

Le Bonheur des Tristes, 2008 d'ANA JOTTA
 Tiroir d’imprimerie, sequins, chaîne dim : 48,2 x 17,3 x 3,3 cm
Ana JOTTA est née en 1946 à Lisbonne où elle vit et travaille.


L’œuvre d’Ana Jotta est singulière et sa trajectoire unique et déterminée. Sa première exposition monographique n’a eu lieu qu’en 1980, décennie durant laquelle les expressions individuelles indépendamment de tous types de classification ont prévalu après une période davantage attentive aux langages artistiques de groupes et aux mouvements. Durant toute sa vie Ana Jotta n’a fait aucune concession au système et n’a jamais cessé de produire.
L’adéquation entre l’art et la vie est son principal intérêt avec la volonté d’embrasser toutes les formes d’expressions artistiques. Dans sa pratique, elle lie ambition et humilité. Ambition par l’importance qu’elle donne à l’art et humilité par les moyens qu’elle utilise. Ana JOTTA confère vie aux objets. Ils sont glanés aux puces, récupérés au hasard de promenades, ce sont des rebuts non identifiés, des choses usées ou oubliées, des images empruntées, des pages de journaux arrachées constituant un paysage mental…. Elle invente des formulations saisissantes « le Bonheur des Tristes » « magia ultra-rapida ». Elle écrit des interrogations fondamentales « as-tu chaud ? » « as-tu froid ? ». Elle pratique l’humour, l’autodérision, la subversion. Elle convoque la mélancolie.


Estenopeicas rurales-Family vivas- Cabuvaro, 2015 de MARCOS AVILA FORERO
Triptyque, photographies sténopées, noir et blanc dim : 52 x 42 X 3 cm chacune encadrée. L’œuvre est présentée avec un dessin préparatoire, trois vidéos et une plaque.
Marcos AVILA FORERO est né en 1983, il vit et travaille entre Paris et Bogotà (Colombie).

Il est un jeune artiste qui a été l’élève de Giuseppe Penone à l’ENSBA Paris. Sa présence a été remarquée à l’Arsenale lors de la dernière Biennale de Venise (2017). Ses œuvres sont immergées dans la réalité complexe et parfois violente de situations politiques et sociales qu’il restitue, non pas comme un observateur impartial, mais en mêlant à son travail les éléments (matériaux, histoires, symboles) qui la constituent. Pour Estenopeicas rurales il est allé dans une région de Colombie qu’il connait particulièrement, où les paysans sont sans cesse menacés d’être déplacés pour des raisons économiques dont ils font les frais et qui les empêchent de s’ancrer durablement sur un territoire. Il a transformé les maisons de ces paysans en chambres noires en les calfeutrant complètement et en pratiquant un trou minuscule pour réaliser les photos qui mettaient des heures à s’imprimer. C’est, comme il le dit, « la maison qui photographie » : ces photos sont des triptyques et chacun est accompagné de documents qui ont trait à la réalisation du travail et à son contexte (croquis, vidéos).


Comédienne, pianiste, auteur-compositeur et chanteuse, fondatrice du mythique groupe Les Nouvelles Polyphonies Corses, a participé au « riacquistu », le renouveau culturel corse.
Ouverture des Jeux Olympiques d’Albertville de Decoufflé en mondovision avec son groupe Les Nouvelles Polyphonies Corses, Victoires de la Musique et Prix S.A.C.E.M avec son groupe Soledonna pour sa contribution à la musique traditionnelle ont consacré sa griffe faite d’audace artistique.
 

           


Contacts




 

Contacts

La Citadelle
20 250 Corti

tel 04 20 03 95 33

frac@ct-corse.fr

Horaires

HORAIRES DE VISITE

Salles d'exposition du FRAC

DE FÉVRIER  À MAI ET DE SEPTEMBRE À DÉCEMBRE
Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h. Le samedi, de 14h à 17h. Entrée libre.

DE JUIN À SEPTEMBRE
Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 18h. Le samedi, de 14h à 18h. Entrée libre.